Un boulanger résolument anti-chômeurs

Voici une photo, adressée par l’un de nos adhérents, de la vitrine d’un charmant boulanger du pays Roannais :

boulanger-anti-chomeurs

* Votre boulanger préféré vous informe * :

Seuls nos clients habituels (ceux que l’on voit quasi-quotidiennement, ceux que l’on connaît bien, ceux connus de longue date) pourront faire marquer leurs achats pour nous payer ultérieurement.

Les RMIstes, chômeurs et autres… n’ayant pas l’intention de payer quoi que ce soit, sont désormais « interdits de séjour » à la boulangerie.
Les gens honnêtes sont les bienvenus.
Les gens malhonnêtes dégagent !

Cela dit : les RMIstes, chômeurs ou autres qui paient ce qu’ils prennent sont les bienvenus aussi.

Je ne pars pas « en guerre » contre les personnes qui reçoivent des aides sociales, je pars en guerre contre les gens malhonnêtes qui osent nous dire qu’ils passeront payer alord qu’ils n’en ont pas du tout l’intention.

PS : dimanche prochain, je voterai Sarkozy, car j’en ai marre de bosser pour payer des gens à rester chez eux à ne rien faire, excepté de « foutre le bordel » dans les rues à 2h du matin ou de laisser des ardoises chez les commerçants de Charlieu [1].
Quant à ceux qui pensent me faire changer d’avis en jouant l’intimidation, qu’ils passent me voir le dimanche matin au lieu de s’en prendre aux vendeuses…

Bref, tel l’individu qui n’aime pas les Noirs et les Arabes mais affirme qu’il n’est pas raciste puisqu’il a des collègues africains qu’il apprécie, malgré l’affichage d’une volonté de ne pas faire d’amalgame (entrer en guerre contre les malhonnêtes), l’amalgame est fait, bien vivace dans la tête de ce boulanger qui incarne la nouvelle France profonde, cette « France d’après » décomplexée : les chômeurs et les RMIstes sont des mauvais payeurs et des fainéants, c’est bien connu, et François Hollande va nous débarrasser de tout ça (comme on s’est débarrassé des Juifs dans les années 30 ?).



Voir ici..